Une société de Vierzon a inventé le passage piéton déroulant

Publié le par LerrybéRit

Une société de Vierzon a inventé le passage piéton déroulant

Aubinges, dans le Cher, a récemment mis en place une télédétection originale : les rues ne s'illuminent que si des voitures passent. Ce qui permet de réaliser pour la commune, de sérieuses économies. Une entreprise de Vierzon, récemment installée au Parc technologique de Sologne, a mis au point une technologie analogue au service de la sécurité routière. La société "Déroule ta bille", créée par Jérôme Cé et Alain Sanlotre, ne compte actuellement que les deux co-créateurs de ce brevet original : le passage piéton déroulant.

Une idée de génie

Il suffisait d'y penser : dès qu'un piéton se trouve près d'une borne indiquant un passage piéton, un détecteur automatique enclenche le système original et le passage piéton se déroule, comme un tapis, sur la route. POur les rues étroites, le passage piéton se déroule en un seul morceau. Pour les avenues plus larges, le passage piéton part de chaque côté de la chaussée pour se rejoindre au milieu. Le système est astucieux mais surtout, il permet une sécurité optimale du piéton qui ne traverse que si le passage piéton se déroule.

Pour éviter un déroulement intempestif du passage piéton, des capteurs sont également installés sur le bord du trottoir, dans un périmètre pré-défini ne faisant aucun doute sur la volonté du piéton à traverser la chaussée. Le modèle de la société vierzonnaise se décline en plusieurs versions. Le passage piéton peut se dérouler, c'est la version disons bon marché. La version Premium ne se déroule pas : le tapis surgit à fleur de route et se rétracte une fois que le piéton a traversé. Cet équipement, encore coûteux, permet surtout d'assurer une sécurité optimale à la sortie des écoles, par exemple.

D'autres brevets en cours

En amont, l'automobiliste est averti par une batterie de panneaux spéciaux qu'un passage piéton peut surgir à tout moment. "Cela renforce la concentration du conducteur qui peut, à tout moment, être confronté au déroulement d'un passage piéton comme il peut être confronté à la traversée d'un piéton en dehors de sa zone protégée." Mais surtout, le must de ce système vierzonnais est ailleurs : les bornes installées de chaque côté du trottoir sont munis de radar. En cas de non-respect de l'arrêt, la voiture est flashée dans le système basique. Dans la version Premium, une herse émerge de la chaussée à cinquante mètres du passage protégés, bloquant alors le véhicule fautif. La ville de Marseille, Nice, Lille et Orléans, ont déjà prix contact avec la société vierzonnaise.

Les premiers contrats devraient être signés dans le courant de l'année 2014. Les passages piétons déroulants sont fabriqués en Chine, dans un premier temps. La production sera localisée à Vierzon lorsque les locaux de l'entreprise seront terminés, dans quelques mois. D'autres brevets sont en cours. La société travaille en ce moment sur un giratoire tournant à l'aide d'un tapis roulant. "Une révolution" avertissent les deux compères. Lucrative surtout quand on sait le nombre de giratoires que compte le territoire national.

Nicolas Nicoca

Le passage piéton peut se dérouler, c'est la version disons bon marché. La version Premium ne se déroule pas : le tapis surgit à fleur de route et se rétracte une fois que le piéton a traversé.

Commenter cet article

auto école 28/07/2014 15:56

c'est nouveau ? et ça existe déjà ?