Un Vierzonnais arrêté à Lyon par les douanes pour trafic de quenelles

Publié le par LerrybéRit

Un Vierzonnais arrêté à Lyon par les douanes pour trafic de quenelles

Jérôme, 26 ans, se souviendra longtemps de son séjour à Lyon. Le Vierzonnais avait passé une semaine chez des copains pour le réveillon du premier de l'An. Dimanche matin, il prend la route pour rentrer à Vierzon non sans avoir fait des réserves de quenelles lyonnaises, les meilleures du marché. Trente kilomètres après son départ, Jérôme est interpellé par une brigade volante des Douanes françaises qui se mettent à fouiller son véhicule de fond en comble. Jérôme ne cache pas son stock de quenelles qu'il avait précautionneusement déposé dans plusieurs glacières pour qu'elles ne souffrent pas du voyage. D'autres étaient emballées sous vide, sous les sièges arrière de son véhicule.

Les douaniers ont plaqué Jérôme le long de sa voiture pour une fouille au corps avant de lui passer les menottes, direction la gendarmerie de Venissieux où sa garde à vue lui est signifié pour vingt-quatre heures. Après plusieurs interrogatoires, Jérôme finit par avouer sa gourmandise pour les quenelles lyonnaises, Il révèle aussi qu'il fournit quelques clients, autour de Vierzon et dans le Cher.

Dans l'impossibilité de joindre sa famille, dans un premier temps, Jérôme parvient à se faire assister par un avocat commis d'office. Sa garde-à-vue prolongée, Jérôme est déféré devant le parquet de Lyon. Le juge d'instruction le place en détention provisoire à la prison Saint-Paul. Il est inculpé de détention, vente et recel de quenelles, un délit punit de dix ans de prison.

Tolérance zéro

Le Procureur de Lyon a aussitôt convoqué une conférence de presse pour expliquer avoir interpellé un trafiquant de quenelles qui devait alimenter le marché berrichon du centre de la France. "Le contexte est sensible, a expliqué le Procureur de la République. La circulaire de Manuel Valls, à propos des spectacle de Dieudonné, n'a pas arrangé le cas de Jérôme. "Tout trafic de quenelle est interdit et nous pratiquerons la tolérance zéro" a insisté le Procureur de la République. Jérôme devrait être transféré à la prison du Bordiot à Bourges, en attendant son procès qui devrait être délocalisé à Bourges.

Jérôme, 26 ans, au casier judiciaire vierge, n'a jamais fait parler de lui. Selon sa famille que nous avons pu joindre, à Vierzon, "Jérôme est désolé. Il ne sait pas ce qui lui a pris. Il savait que le contexte était sensible mais il a absonulement voulu faire plaisir à son père, grand amateur de quenelles." Effondrée, la famille de Jérôme a décidé de mettre tout en oeuvre pour sortir leur fils de prison. Pour l'instant, le Préfet du Cher n'a pas interdit la quenelle dans le département du Cher. Jérôme se demande à quelle sauce il sera judiciairement mangé.

Benjamin Denlesaque

Commenter cet article