Une tribu du Cher vit encore sans centre commercial ni télévision par satellite

Publié le par LerrybéRit

Une tribu du Cher vit encore sans centre commercial ni télévision par satellite

Après la découverte récente d'une peuplade berruyère reculée, qui vit, en 2014, sans téléphone et sans internet, Lerrybérit.fr est allé à la rencontre d'une tribu, cachée aux frontières de Bourges et du polygone de tirs. En ce début de deuxième millénaire, ce petit groupe d'une vingtaine de personnes, parvient à vivre du minimum, sans centre commercial et sans télévision par satellite. Ils expliquent, avec un naturel déconcertant, ne pas savoir ce que c'est et par conséquent, en l'absence de cette connaissance qui ne leur paraît pas fondamental, ils en ont exclu, a fortiori, le besoin. "Nous avons tout le nécessaire : le téléphone, une connexion internet à haut-débit. Nous avons refait le chemin qui mène à notre hameau de façon à ce que les transporteurs puissent nous livrer nos commandes sans problème. Nous vivons heureux" explique Hanx Turner, un Berrichon d 'origine suédoise, sa mère était Bretonne et son père militaire.

La chasse une fois par semaine

La tribu n'a pas de nom. Juste une boîte postale au bout de ce long chemin parfaitement carossé. "Nous avons la lumière quand il fait nuit, nous avons l'eau courante et l'eau chaude, c'est même nous qui l'avons inventé. Nous sommes peut-être reclus mais, aujourd'hui, dans ce monde moderne, il est parfaitement possible de vivre sans centre commercial et sans télévision par satellite." Pour ce qui est de la nourriture, le chef de la tribu, part chasser une fois par semaine et revient, en général, avec des cabas remplis de ce qu'il faut pour subsister toute une semaine. La cueillette et l'agriculture sont les deux autres mamelles de cette micro-société.

"Un jour, nous avons visité une épicerie mais cela ne nous a pas plu. Certes, il faut que nous faisions plusieurs kilomètres, dans le froid l'hiver et dans la chaleur l'été pour subvenir à nos besoins, mais nous voulons ce qu'il y a de mieux pour nos enfants, un environnement sain. Regardez cette campagne ! Magnifique ! Et ce n'est pas le wifi qui peut l'abîmer."

Sur la terrasse en bois de leur grande maison, un bruit de camion brise le silence. "Ah, voilà mes commandes" explique le chef de la tribu. "Je ne peux pas comprendre que des gens puissent se plaindre de n'avoir ni téléphone fixe, portable et ni connexion internet quand on voit le dénuement dans lequel nous vivons ! Il est temps que les gens se réapproprient l'essentiel".

Une tribu du Cher vit encore sans centre commercial ni télévision par satellite

La tribu n'a pas de nom. Juste une boîte postale au bout de ce long chemin parfaitement carossé. "Nous avons la lumière quand il fait nuit, nous avons l'eau courante et l'eau chaude, c'est même nous qui l'avons inventé. Nous sommes peut-être reclus mais, aujourd'hui, dans ce monde moderne, il est parfaitement possible de vivre sans centre commercial et sans télévision par satellite.

Commenter cet article