Elle lit la Bible en une semaine rien qu’en patientant au feu rouge de la place Planchat

Publié le par LerrybéRit

Elle lit la Bible en une semaine rien qu’en patientant au feu  rouge de la place Planchat

Le feu rouge situé en haut de l’avenue Jean-Jaurès est l’un de ceux qui durent le plus longtemps, à Bourges. Sarah, Berruyère de 24 ans, en est la preuve vivante. Sarah a emménagé rue Volta il y a deux mois. Elle travaille dans le quartier Séraucourt, derrière le Château d’eau. « J’aime bien prendre la rue Moyenne pour aller travailler. C’est le cœur de Bourges, toujours animé. Mais j’ai rapidement remarqué que l’attente au feu rouge de la place Planchat, situé après la place Henri Mirpied, direction rue Moyenne, était excessivement long. »


Tellement long que Sarah décide de s’acheter un recueil de nouvelles pour faire passer le temps plus rapidement. « En à peine trois jours, j’avais terminé un livre de 200 pages, juste en lisant à chaque fois que le feu de la place Planchat était rouge. J’étais un peu déçue car je pensais mettre plus de temps pour le lire. Mais ce feu rouge est vraiment trop lent… »

Décidée à tuer le temps

Un feu rouge lent, qui devient interminable en période de pointe. Selon plusieurs témoins, il n’est pas rare de voir une file de voitures s’étendre le long de l’avenue Jean Jaurès, jusqu’au restaurant des 3 P’tits cochons. Le feu vert ne dure qu’une dizaine de secondes, avant un nouveau feu rouge long de plusieurs minutes. Bien décidée à tuer le temps, Sarah prend les choses en main. « Je me suis dit, aux grands maux les grands remèdes. J’ai commandé la Bible, non pas parce que je suis croyante, mais parce que je voulais un livre qui soit assez long pour durer quelques semaines face au feu rouge. »

Mais Sarah n’en revient toujours pas. Une seule semaine lui a été nécessaire pour parvenir à la 832e et dernière page de l’ouvrage. « Je l’ai commencé lundi 10 février, je l’ai terminé dimanche 16, au matin. Exceptionnellement, j’ai dû retourner au travail ce week-end. Mais le feu était toujours aussi long ! »

En espérant qu’un jour la municipalité de Bourges se penche sur le fonctionnement du feu, Sarah a déjà trouvé de quoi patienter pour ses prochains passages place Planchat.

« J’ai commandé les deux volumes des Misérables, de Victor Hugo, en format poche. Soit environ 2.000 pages. Selon mes calculs, trois semaines d’attente au feu rouge devraient me suffire pour le lire en intégralité. »

Dimitry Colore

Commenter cet article