Un homme braque une machine à voter et réclame la libération de la Maison de la Culture de Bourges

Publié le par LerrybéRit

Un homme braque une machine à voter et réclame la libération de la Maison de la Culture de Bourges

Effroi, en début d'après-midi, dans un bureau de vote de Bourges, près de la place Séraucourt. Un homme est entré dans le bureau, un bob Ricard sur la tête et une saucisse de Francfort à la main. Face à la menace, les assesseurs n'ont pas résister à la demande de l'homme qui est reparti avec la machine à voter dans la remorque de sa Mobylette.

Sous le choc, les assesseurs ont compris, dans les revendications de l'homme, qu'il exigeait la libération de la Maison de la Culture de Bourges des mains des pilleurs de monuments historiques. Il a laissé une lettre, sous enveloppe, qu'il a posée sur la table des assesseurs.

L'homme court toujours

L'homme a précisé qu'il rendra la machine à voter lorsqu'officiellement, un élu ou un candidat confirmera que la Maison de la Culture de Bourges restera à sa place et qu'aucune autre ne sera construit sur la place Séraucourt. Au moins cinq tentatives de rapt de machines à voter à la saucisse de Francfort ont été dénombrés, à Bourges. Les témoignages recueillis par les enquêteurs concluent à l'organisation d'une équipe structurée.

Des forces de police ont été déployés dans l'ensemble de la ville et d'autres appelés en renfort pour éviter que le scrutin berruyer ne soit perturbé. La police n'est pas parvenue à mettre la main sur le voleur de machine à voter, parti en mobylette dans les rues de Bourges.

Henri Courtoujours

Commenter cet article

Gabou 22/03/2015 22:48

Les fôtes ça va avec l'humour donc.... Wouha....