Une association du Cher dénonce le racisme du vote blanc

Publié le par LerrybéRit

Une association du Cher dénonce le racisme du vote blanc

L'association pour le droit à l'égalité civique et citoyenne (APDECC) a envoyé de nombreux émissaires dans les bureaux de vote du Cher. Ces derniers dénoncent le racisme du vote blanc qui, selon eux, créent une apartheid citoyenne à travers un devoir civique.

"Le vote blanc ne doit plus exister. Pourquoi pas le vote noir, jaune ou métisse ? Nous exigeons des pouvoirs publics qu'elle rebaptise le vote blanc. Que peut-dire un homme ou une femme de couleur qui votent blanc ? Trouvez-vous cette situation normale ?"

Le vote nul est-il un vote Corse ou Berrichon ?

L'association rappelle que les modalités du vote blanc ont changé, donnant plus de pouvoir, même relatif, au vote blanc. "Quel message doit-on y lire ? Est-ce encore la suprématie du vote blanc sur le vote noir, jaune ou métisse que l'on doit comprendre ? Il suffit juste de changer de vocabulaire. Par exemple, quand on parle du vote nul, on ne dit pas, le vote français, le vote breton, corse ou berrichon. On dit bien le vote nul ! Alors pourquoi parle-t-on encore du vote blanc ?"

L'association propose de changer non pas la loi, mais l'intitulé du vote blanc qui pourrait s'appeller le vote vierge, ou le vote néant, ou le vote zéro. "Notre association a envoyé des lettres aux ministres, au premier ministre et au président de la République dans ce sens. Nous demandons juste une égalité civique entre les citoyens."

Les membres de l'association n'ont pénétré aucun bureau de vote. ils se tenaient à distance de ces derniers et distribuaient un tract mais uniquement à celles et ceux qui sortaient du bureau et qui venaient de voter afin de les sensibiliser à leur cause pour une égalité civique entre les êtres humains.

André Naline

Commenter cet article