Une main coincée dans l'urne à Vierzon : l'électeur a dû être amputé

Publié le par LerrybéRit

Une main coincée dans l'urne à Vierzon : l'électeur a dû être amputé

Drame dans un bureau de vote de Vierzon, hier à l'ouverture. Michel, 35 ans, est arrivé cinq minutes avant l'ouverture du bureau de vote du quartier des Forges, avec sa petite famille : son épouse, Jessica et ses deux enfants âgés de 7 et 10 ans. Le couple devait partir la journée chez les parents de Michel à Orléans, ce qui explique leur présence à l'ouverture du bureau de vote.

Les deux parents prennent les listes et l'enveloppe, se rendent dans l'isoloir tandis que les deux enfants attendent sagement dans un coin du bureau de vote. Jessica vote en premier. Tout se passe bien. Michel s'apprête à glisser son bulletin de vote dans l'urne lorsque sa main droite, pour une raison inexpliquée, reste coincée dans la fente de l'urne transparente.

Smur et pompiers sur place

Au début, Michel rigolait mais très vite, la tension est montée dans le bureau. L'un des assesseurs a très vite compris le degré d'urgence à dégager la main de Michel, les pompiers sont appelés. Michel ressent alors une vive douleur dans la main, le poignet et dans le bras, devant ses enfants apeurés. Quand les pompiers arrivent, la douleur de Michel est à son paroxisme. le Smur de Vierzon le prend médicalement en charge sur place pour calmer sa douleur.

Impossible de retirer la main de l'urne. L'homme est pris en charge par les secours et transporté d'urgence à l'hôpital de Vierzon avec l'urne. Mais les chirurgiens comprennent rapidement l'ampleur des dégâts. la mâchoire de l'urne a brisé les os de la main et appuie férocement sur les nerfs et les tendons. les dégâts sont irreversibles. A 10 heures, les chirurgiens, au chevet de Michel, décident de l'amputer de la main droite.

Laura Déville

Commenter cet article