Les habitants de Bourges s’appelleront désormais les Bourgeois et les Bourgeoises

Publié le par LerrybéRit

Les habitants de Bourges s’appelleront désormais les Bourgeois et les Bourgeoises

C'est décidé : le maire de Bourges Pascal Blanc va mettre au vote, au prochain conseil municipal, une délibération qui ne passera pas inaperçue. "J'ai constaté que les artistes qui viennent au Printemps de Bourges écorchent systématiquement le nom des habitants de Bourges. Ils ne connaissent pas les Berruyers et les Berruyères et croient toujours que les habitants de Bourges s'appellent des Bourgeois et des Bourgeoises. Alors pourquoi allez contre une évidence ?"

Le maire de Bourges a imaginé deux solutions : punir d'une peine d'amende les artistes qui ne prononcent pas correctement le nom des habitants de Bourges. Mais après avoir consulté son entourage et surtout le patron du festival, Daniel Colling, cette solution pourrait nuire au Printemps de Bourges.

La seconde solution est plus simple : "j'ai préparé personnellement avec les services de la mairie, une délibération pour changer le nom des habitants de Bourges qui ne devraient plus s'appeler les Berruyers et les Berruyères mais les Bourgeois et les Bourgeoises. Il est clair qu'il vaut mieux s'e soumettre à l'usage, estime Pascal Blanc.

"Ceux qui voudront toujours dire les Berruyers et les berruyères pourront toujours le faire, bien sûr, au nom de la tradition. Mais le nouvel usage sera vraiment Bourgeois et Bourgeoises." Pascal Blanc imagine ainsi que le tourisme en profitera. "Bourges, une ville de Bourgeois" ou encore : "Venez vivre en Bourgeoisie" ou "Venez au pays de la Bourgeoise". Le maire de Bourges constate, en souriant, que c'est quand même mieux que la Villageoise (NDLR : la marque d'un vin de table).

Une campagne de communication suivra et "nous espèrons faire parler de Bourges. Imaginez qu'à chaque fois que quelqu'un prononcera Bourgeois, Bourgeoise, il fera référence à la ville de Bourges."

D'ores et déjà, la Maison de la Culture est chargée d'une mission : la création, à Bourges, d'une version "très originale" du Bourgeois gentilhomme de Molière qui sera jouée dans la nouvelle Maison de la culture de Bourges, pour son inauguration.

"Le Bourgeois gentilhomme dans la MCB, avouez que ça a du chien", lâche enthousiaste, le maire de Bourges. La M.C.B deviendra d'ailleurs, dans les mois qui viennent, la Maison de la Culture Bourgeoise.

Pauline Bourges

Commenter cet article

gilbert de la couye 06/02/2016 15:41

Pourquoooiiiii ? :(

Pauline B35 13/11/2015 13:34

Moi je suis deg parce que ça fait dix en maintenant que je vis en Bretagne et parce que je suis fière de dire aux bretons que je suis berruyères je manifeste mon mécontentement. C'est mon identité et ma mère m'a toujours dis que les habitants de Bourges sont berruyers je ne vois donc pas pourquoi ça changerai. Maintenant je comprends dans un sens mais je ne suis pas d'accord parce que quand je parle de ma ville natal où j'ai vécu douze ans, les gens sont intrigué de savoir où ça se trouve et pourquoi BOURGES ?

MAUDUIT 16/05/2015 20:17

pas du tout d'accord de perdre les Berruyers et Berruyères. Les gens qui viennent n'ont cas se documenter. Quand on va dans une autre ville, on respecte. Bourgeois cela fait riche, alors que la ville est endettée. On nous a déjà enlevé notre emblème du Berry sur les panneaux de Bourges (nos 3 moutons), on pourrait quand même demander au peuple.

Bernard 17/04/2015 09:44

Poison d'Avril !

Moreau Gérard 07/03/2015 23:11

Le maire de Bourges devrait s'occuper d'autres choses, en autre le développement économique le développement culturel, le développement universitaire, Une ville qui perd des habitants et une ville en déclin.

Jean-Pierre 04/09/2014 01:17

Je suis tout à fait d'accord avec Pauline. Berruyers m'a fait penser au collègue du commissaire San Antonio de Philippe Dard, l'inspecteur Berrurier , salle type dégoutant, gourmand, goinfre, alcoolique porté sur le sexe et porté sur le sexe. C'était mes lectures de ma période militaire appellé à 20 ans.

MAUDUIT 16/05/2015 20:18

dans San Antonio, c'est Berrurier, et non Berruyer

Swidzernaiv 25/04/2014 08:31

Sauf que bourges, c'est un terme péjoratif. Nan mais sans dec. C'est une blague ? Il suffirait de faire de la com' autour du mot berruyer ! Ou alors ça fait trop péquenot et bouseux ? Honte à ce maire.

freedent 16/08/2014 18:39

apprenez a lire de vrais sources de média, sinon bon courage quand vous allez sortir une telle absurdité a un dîner !

dany 24/04/2014 16:52

Bien visé Pauline B. :)