Un étudiant de la fac de sciences de Bourges a inventé la cigarette sans fumée

Publié le par LerrybéRit

Un étudiant de la fac de sciences de Bourges a inventé la cigarette sans fumée

Voilà qui va reléguer le vapotage à l'âge de pierre. Et la cigarette traditionnelle, à la création de l'Univers ! Un étudiant de la fac de Sciences de Bourges a mis au point, sans le faire exprès, la cigarette sans fumée. C'est en effectuant des recherches sur l'incidence des effets de la bombe atomique sur le caractère des pâquerettes que Yoan, un solide étudiant de 23 ans, a fait une découverte étonnante.

La fumée de la cigarette est en tout point aussi inutile que des lunettes de soleil dans un tunnel. Elle n'est que l'effet induit de l'industrie du tabac pour habituer ses clients à la nicotine pour qu'ils en deviennent accrocs et achètent des cigarettes. Un cercle vicieux. En tortillant une équation qu'il ne parvenait pas à résoudre, Yoan a compris que la fumée de cigarette peut être séparée de la cigarette elle-même. Après plusieurs test en laboratoire, son hypothèse s'est vérifiée.

Sans doute la plus grande découverte depuis la théorie de la relativité. Yoan reste cependant modeste. Et ne cache pas que sa découverte l'inquiète. Depuis la publication, discrète de ses travaux, dans une revue scientifique islandaise, la fac de Sciences de Bourges a embauché deux vigiles. Yoan craint en effet une réaction assez virulente de l'industrie du tabac. Car la cigarette sans fumée, c'est comme la religion sans la foi et la voie lactée sans les étoiles.

Des feux sans fumée

Yoan, non fumeur converti depuis son enfance, voit surtout dans sa découverte, une vertu d'utilité publique : plus de fumée, plus de gêne, donc plus d'interdiction mais surtout plus de cancers et de maladies induites par la nicotine et les nombreux composants contenues dans la cigarette. Yoan est formel : la cigarette sans fumée produit autant de plaisir que la cigarette avec fumée. Idem pour le cigare, la pipe et même, résultats étonnants, pour le barbecue et les feux de cheminée.

Yoan s'est d'ailleurs pris à son propre jeu puisqu'il est devenu fumeur sans fumée mais avec le seul plaisir de la cigarette. Du coup, et c'est une première en France, les fumeurs se sont remis à fumer à l'intérieur de la fac de Sciences, mais sans la gêne de la fumée. Un restaurant de Bourges a d'ores et déjà compris la vertu marketing de cette découverte. Yoan est invité aux Etats-Unis pour une conférence sur sa trouvaille. L'an prochain, Yoan devra quand même défendre son doctorat sur l'effet de la bombe atomique sur le caractère des pâquerettes. Une grande firme internationale du tabac a proposé un job à Yoan : développeur de cigarettes sans fumée. S'il n'y a pourtant pas de fumée sans feu, il existe désormais des feux sans fumée. La fac de Sciences de Bourges s'attend à accueillir des chercheurs du monde entier. L'un d'eux voudrait rapprocher ses recherches sur l'eau qui ne mouille pas avec la cigarette sans fumée.

Philippe Maurice

Commenter cet article

grossiste e-liquide 31/08/2014 16:17

Smokeless? I think people buy cigarettes just because of smoke... I think people should move to Ecig which has smoke vapors and aren't harmful like burning tabaco..

E-cigarette Nantes 30/06/2014 00:24

I just loveee ecigs. My fav. ;)

Charlély (de) Tanq 08/05/2014 07:56

Cette invention est elle inspirée de l'éjaculation sans semence ?