Le Qatar, nouveau grand mécène de la Maison de la culture de Bourges pour 25 millions d'euros

Publié le par LerrybéRit

Le Qatar, nouveau grand mécène de la Maison de la culture de Bourges pour 25 millions d'euros

Souvenez-vous. Le Qatar louchait sur le palais Jacques-Coeur de Bourges (lire ci-dessous). Sans succès. Mais les qataris n'avaient pas dit leur dernier mot : dans quelques jours, le maire de Bourges doit annoncer une nouvelle avec un sourire large comme une fortune de qatari.

En effet, l'appel à mécénat pour le financement de la Maison de la Culture de Bourges a voyagé très loin. Au point d'aller chatouiller la rétine d'un Qatari, très attaché à la culture de la France, comme quoi, il n'y a pas que le football qui attire le Qatar.

En deux temps-trois mouvements, attache était prise, dans le plus grand secret pour faire une offre à la mairie de Bourges. Et sans contrepartie, si ce n'est le plaisir, explique un émissaire qui a participé aux négociations entre le généreux qatari, (un homme âgé de 52 ans, 1,79 mètre, qui chausse du 43), et le maire de Bourges, de participer à une oeuvre culturelle française.

Le montant du mécénat donne le vertige : 25 millions, soit plus de la moitié du prix de la future maison de la culture de Bourges, sur le site de Séraucourt. Cinquante fois le mécénat de l'entreprise Monin. Mais ce n'est pas tout : pour lever tous les blocages notamment l'opposition au tronçonnage des arbres, le qatari mécène s'est engagé à créer, à Bourges, dans un lieu qui reste à définir, un jardin planté de cent soixante seize (son nombre fétiche) arbres d'espèces différentes.

Un centre international qatari

Voilà une nouvelle que le maire de Bourges prépare avec beaucoup d'effervescence. D'ailleurs, cette annonce sera faite en direct du qatar, d'une part, dans le bureau même du qatari mécène, via skipe, le tout retransmis sur écran géant place Etienne Dollet, et bénit par l'Archevêque de Bourges. Un tel mécénat vaut bien une messe. Cette cérémonie se déroulera dans quelques jours, le service communication de la ville met la dernière main à cet événement..

L'annonce faite du Qatar était une condition sur laquelle le mécène a beaucoup insisté. Le maire de Bourges s'y envolera prochainement. Il postera ensuite une vidéo sur le site de la ville de Bourges pour annoncer ce miraculeux mécénat à moins d'un mois de Noël. En mars, une réception sera organisée à Bourges, pour la venue du qatari mécène qui posera la première pierre de la future MCB de Bourges.

Si tout se passe bien, selon une source proche de ce dossier, l'ancienne maison de la culture trouvera elle aussi une utilité : un centre international qatari avec, comme pièce maîtresse, un musée du Qatar et surtout, une sorte de musée Grévin berrichon dans lequel on pourra voir les grandes personnalités qataries aux côtés des figures berrichonnes (George Sand, Alain Fournier, Jacques-Coeur, Daniel Colling et André Malraux). Pour l'instant, rien n'est décidé à propos de ce projet. Mais il semble quand même que l'un (le mécénat plus que conséquent) n'aille pas sans l'autre (le centre international qatari).

Qatarina Tchitchi

Commenter cet article