La chaussette trouée de Malraux vendue aux enchères pour la nouvelle MCB

Publié le par LerrybéRit

La chaussette trouée de Malraux vendue aux enchères pour la nouvelle MCB

Pendant des décennies, la chaussette trouée d'André Malraux, avait été gardé au chaud et au secret par l'un de ses admirateurs berruyers dont nous tairons le nom, car c'est sa volonté. Cette chaussette trouée qui porte singulièrement, à son revers, les initiales AM, sera vendue aux enchères par la célèbre société Sotheby's spécialisée dans la vente d'oeuvres d'art.

Car pour celui qui a jalousement conservé la chaussette trouée d'André Malraux, ce vêtement est une oeuvre d'art. Lorsque André Malraux vient inaugurer la Maison de la Culture de Bourges, le 18 avril 1964, le ministre d'état chargé des affaires culturelles ne rentre pas tout de suite dans son ministère parisien. Que fait-il à Bourges ?

Et d'autres objets

Notre interlocuteur n'en dira pas plus. Tout ce qu'il sait, c'est qu'André Malraux laisse une chaussette trouée dans la cité berruyère, une chaussette qui va changer l'histoire culturelle de la Préfecture du Cher. Lassé des polémiques entre les anti-nouvelle MCB et les pro-nouvelle MCB, notre interlocuteur a décidé de vendre aux enchères la chaussette trouée d'André Malraux pour à la fois, contribuer à la construction de la nouvelle Maison de la Culture et à la rénovation de l'ancienne en musée Malraux.

Mais la chaussette trouée du ministre de De Gaulle ne sera pas le seul objet personnel à être vendu. Il y a aussi le mouchoir de la poche droite d'André Malraux (il en avait un aussi dans sa poche gauche), le noeud de cravate du jour de l'inauguration de la Maison de la Culture de Bourges, sa semelle orthopédique gauche ainsi que son tube d'aspirine fétiche. La vente s'effectuera à Bourges (le lieu n'est pas encore choisi le 7 septembre prochain. Le généreux donateur espère pouvoir tirer de tous ses objets, plusieurs dizaines de millions d'euros.

Pierre Kindy.

Commenter cet article