Le Qatar veut racheter le site de la Société-Française de Vierzon

Publié le par LerrybéRit

Le Qatar veut racheter le site de la Société-Française de Vierzon

"Le plus simple pour nous, c'eut été que le Qatar souhaite acheter la tour Eiffel ou l'Arc-de-Triomphe..." soupire cet amoureux du patrimoine de Vierzon. "C'est à la fois, une sorte d'honneur que le Qatar s'intéresse à notre patrimoine, mais c'est aussi une proposition empoisonnée." Mais comment les Qataris sont-ils tombés nez à nez avec la superbe façade classée de la Société-Française de Vierzon ?

L'histoire est tellement rocambolesque qu'elle mérite les honneurs du récit. Selon un proche de ce dossier sensible, les Qataris, ceux qui sont propriétaires du PSG, ont entamé une tournée touristique en France. Sur la route, les châteaux de la Loire ont croisé la route Jacques-Coeur. Et de Bourges à Vierzon, il n'y a qu'un capot de berline de luxe... En allant à Bourges, les Qataris se sont un peu perdus. Pour retrouver leur chemin, face à la gare de Vierzon, ils ont emprunté la rue qui mène directement au cinéma et aux façades... Le coup de coeur a été radical.

L'histoire aurait pu se terminer là si la puissance financière des Qataris en goguette se résumait simplement à un cochon-tirelire, même bourré de pièces jaunes. Mais quand l'argent rend tout possible, ou presque, pourquoi s'en priver ? De retour au Qatar, les hommes d'affaires ont pris contact avec le Ministère de la Culture (la façade est classée à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques) puis, la mairie de Vierzon et la communauté de communes, propriétaire du site, avec une proposition stupéfiante : acheter la Société-Française.

Le déménager ou le copier

Pour l'instant, la somme mise sur la table est conservée comme un secret d'Etat. D'autant que la proposition est à double-détente : les Qataris souhaitent acheter "les droits" du bâtiment, pour pouvoir le reconstruire dans un immense complexe touritico-économique. Cette proposition est assortie d'une première enveloppe financière.

Mais les Qataris qui ne reculent devant rien, ont soumis une seconde proposition, assortie d'une enveloppe encore plus conséquente : ils proposent de démonter le bâtiment et sa façade, pierre par pierre, verre par verre, poutrelle par poutrelle, pour le remonter au Qatar. En échange de quoi, sur l'emplacement laissé vacant, les Qataris proposent d'ériger un monument, financé par eux, qui servirait de "nouveau joyau touristique à la ville de Vierzon".

Le Ministère de la Culture a apposé son droit de véto sur la seconde proposition. A ce train-là, évoque un proche du dossier qui souhaite garder l'anonymat, "les Qataris n'auront qu'à emmener la cathédrale Saint-Etienne de Bourges ou l'église Notre-Dame, le temps qu'ils y sont." Pourvu qu'ils n'en aient pas l'idée eux-mêmes...

Qatar-Vierzon : des liens touristiques

En septembre, avant la journée national du patrimoine en France, élus, responsables, services de l'Etat, etc se retrouveront autour d'une table pour étudier de très près la proposition du Qatar. La manne financière est du "domaine de l'impensable" souffle-t-on. "Rendez-vous compte, dit encore cet homme, surpris de ce qu'il va dire, que cette manne permettrait de financer l'intégralité du programme de renouvellement urbain de Vierzon, sans faire appel un seul euro d'argent public, y compris la part de l'Etat."

Voilà qui fait effectivement réfléchir. D'autant que dans l'ébauche du contrat, fourni par le Qatar, il ne s'agit que de l'achat des "droits", c'est-à-dire, une autorisation de reconstruire à l'identique la Société-Française. Bien sûr, l'écho touristique est immense. Les Qataris se sont engagés à alimenter des séjours touristiques à Vierzon et de son côté, l'office de tourisme de Vierzon étudie déjà la possibilité de créer des produits touristiques pour la visite du futur palais Qatari Société-Française.

Les associations du patrimoine, la direction des Monuments historiques, entre autres seront consultés. Il s'agit-là d'une réflexion purement "morale" : peut-il y avoir deux sites de la Société-Française dans le monde ? Les Qataris présentent leur proposition financière à la fois comme un achat en bonne et due forme mais aussi comme un dédommagement. "Nous aurions gagné à l'Euromillions que cela n'aurait pas été mieux..."

Jacques Hychanne

Commenter cet article

prat dominique 07/01/2014 17:07

la France serait trop c...n le ballon psg et d'autre les francais passe pour des imbécile au yeux du mo
nde

LeBastos 07/01/2014 00:04

Très jolie histoire, bien menée !
Malheureusement le 1er avril n'est pas encore...
Très très beau poisson ! Malgré un peu d'avance...
Bonne continuation !

berrybyche 05/01/2014 00:00

qu'ils gardent leur fric ces cons.................

Serge 21/02/2014 15:12

Je suis bien d'accord avec toi !!! Ca devient vraiment n'importe quoi !!

D@niel 04/01/2014 15:32

Si les Quatari veulent racheter les droits du Jacques coeur ils risquent de s'intéresser à son alentour. Et si l'on perdait "chez Jacques" . a moins que cela. Cache une grosse commande d'armement MBDA n'est pas loin