Faits divers : un homme menace, sans succès, de faire exploser son caleçon au gaz place Séraucourt

Publié le par LerrybéRit

Faits divers : un homme menace, sans succès, de faire exploser son caleçon au gaz place Séraucourt

Depuis plusieurs heures, le face-à-face était tendu, dans la sanisette de la place Séraucourt, à Bourges. Un homme y était enfermé depuis ce matin. C'est de cette sanisette que Pierre, un Vierzonnais de 28 ans, a téléphoné aux pompiers, aux gendarmes, à la police, pour les avertir qu'il avait l'intention de faire exploser son caleçon au gaz. Apparemment, le jeune homme n'est pas connu des services de police, ni de la justice. Son geste est isolé et, il ne semblait pas être désespéré.

L'homme avait pourtant des revendications précises, qui ne sont pas d'origine politique ou idéologique. "Au début, nous pensions avoir à faire à un original, voire à quelqu'un de psychiatriquement dérangé. mais au fur et à mesure des conversations que nous avons eu avec lui, le jeune homme possèdait un discours structuré. Il était calme, décidé, et déterminé à aller jusqu'au bout" explique le chef de la police départementale.

Le GIGN intervient suite à une déflagration

Le GIGN s'était déployé autour de la sanisette, à une distance évitant tout risque au cas où l'homme retranché dans les toilettes mettrait son plan à exécution. La question était sur toutes les lèvres : combien de temps allait-il tenir ? Interrogé sur place, le docteur Moroal, chef du service digestif de la clinique des Grainetières de Saint-Amand-Montrond, expliquait, avec détails, le phénomène de fermentation qui peut aller à un rythme plus ou moins lent. "Tout dépend de la corpulence du jeune homme et de ce qu'il a ingéré".

Vers 16 heures, une déflagration, sans conséquence, venue des toilettes a forcé le GIGN à intervenir. Ils ont glissé un euro dans la fente afin d'ouvrir les sanisettes. Mains en l'air et pantalon baissé, le jeune Vierzonnais s'est rendu sans aucune difficulté. L'intervention du GIGN était une nécessité : il n'y avait plus de papier dans les sanisettes de la place Séraucourt. Le jeune homme a été conduit dans les locaux du commsisariat de Bourges afin d'y être entendu. Précédemment, il a subi des examens médicaux pour savoir si tout danger était écarté.

Fabien Auchaud

L'homme était équipé de ce genre de caleçons

L'homme était équipé de ce genre de caleçons

Commenter cet article