Un pêcheur du Cher pousse le bouchon trop loin et meurt

Publié le par LerrybéRit

Un pêcheur du Cher pousse le bouchon trop loin et meurt

Les secours sont arrivés trop tard au bord de l'étang de Saint-Florent-sur-Cher. Les pompiers ont retrouvé le corps sans vie de Maurice, 55 ans. Ce pêcheur méthotique et passionné s'adonnait à son sport favori en toutes saisons. Champion des enduros de carpes autour du lac d'Auron à Bourges, des 24 heures de pêche, vainqueur du cross des Goujons et du Marathon de l'Ablette etc, Maurice était un pêcheur reconnu et respecté dans le milieu halieutique. Pendant seize ans, il avait présidé l'association réciprocitaire de la Perche de Trouy.

Le drame est arrivé jeudi après-midi. Maurice était seul autour de l'étang, il fait dire qu'en cette saison, les pêcheurs se font rares sur les plans d'eau. Comme d'habitude, Maurice avait paré au plus urgent : lutter contre le froid, manger chaud et prendre son téléphone portable. C'est en fin de journée, ne le voyant pas revenir, que son épouse, Gisèle, s'est vivement inquiété. Elle a téléphoné de nombreuses fois à son mari mais à chaque fois, la messagerie de Maurice lançait son imperturbable message.

La carpe remise à sa veuve

Les secours sont arrivés, de nuit, pour découvrir le corps sans vie de Maurice. Apparemment, confirme le médecin légiste qui a procédé à l'autopsie, Maurice a bel et bien poussé le bouchon trop loin. Une manoeuvre qui ne pardonne pas, surtout à un homme seul. Le pêcheur est mort sur le coup. Les pompiers n'ont rien pu faire pour ramener l'homme à la vie et ils n'ont pu que constater le décès qui remontait à plusieurs heures déjà.

Il était étendu près de son petit fauteuil, au milieu de son matériel habituel. Ironie de l'histoire : quand les gendarmes ont récupéré les affaires de Maurice, une carpe de deux livres s'agitaient au bout de sa ligne. Le poisson, récupéré après trente minutes d'effort, à l'épuisette, a été remis à sa veuve qui en mémoire de son mari, a promis de la farcir. Un bel hommage pour un homme qui aimait ferrer. Avec l'étang, va tout s'en va....

Stanilas Ticot

Apparemment, confirme le médecin légiste qui a procédé à l'autopsie, Maurice a bel et bien poussé le bouchon trop loin. Une manoeuvre qui ne pardonne pas, surtout à un homme seul. Le pêcheur est mort sur le coup. Les pompiers n'ont rien pu faire pour ramener l'homme à la vie et ils n'ont pu que constater le décès qui remontait à plusieurs heures déjà.

Commenter cet article